Aller au contenu

Prix d’un onduleur de panneau solaire : quel prix pour quel onduleur ?

On décrypte le prix d'un onduleur de panneau solaire avec Soleriel

L’installation de panneaux solaires photovoltaïques représente un certain investissement. Il est donc légitime de s’intéresser aux prix des différents éléments : panneaux photovoltaïques, onduleur, batterie (éventuelle), etc.

 

Outre la question du prix que nous aborderons ici, nous en profiterons pour faire un point sur les différents types d’onduleurs existants. En effet, si le prix est un critère important à prendre en compte, ce n’est pas, à notre sens, le facteur qui doit motiver votre décision.

 

Comme vous le verrez, un type d’onduleurs répond à des besoins spécifiques. Et c’est ce point qui devrait motiver votre choix. Après tout, installer l’onduleur adapté à la configuration de votre installation solaire vous garantira une production efficiente. C’est parti  ! Décortiquons tout cela ensemble.

Sommaire de l'article

I. Prix d’un onduleur pour panneau solaire : les différents équipements

Avant de répondre à la question qui vous intéresse, il faut savoir que derrière le terme « onduleur » se cachent plusieurs types d’onduleurs. Pour cela, faisons un rapide rappel du rôle de cet élément dans le fonctionnement d’une installation photovoltaïque (qu’il s’agisse d’une installation solaire réalisée par un professionnel, ou d’un « kit solaire autoconsommation » à installer soi-même).

1. Le rôle de l’onduleur photovoltaïque

Vous le savez, les installations photovoltaïques captent les rayons du soleil et absorbent les photons qu’ils contiennent grâce à un matériau semi-conducteur (le silicium). C’est ainsi qu’un panneau solaire photovoltaïque génère un courant électrique continu, dont l’intensité ne varie pas.

 

Cependant, nous utilisons quotidiennement un courant alternatif (intensité variable). Par conséquent, pour pouvoir utiliser nos appareils électriques ménagers, il faut transformer le courant continu en courant alternatif. Et cela tombe bien, car c’est justement le rôle de l’onduleur : rendre votre production d’énergie solaire compatible avec celle que réclame votre foyer. 

 

Vous comprenez alors que l’onduleur photovoltaïque est un élément indispensable de toute installation solaire.

2. Les différents types d’onduleurs

En réalité, il existe plusieurs types d’onduleurs, ce qui explique pourquoi le prix n’est pas le même selon le système concerné. Attention, nous parlerons ici uniquement d’onduleurs photovoltaïques (les panneaux solaires thermiques fonctionnant avec du matériel différent). 

Les onduleurs de chaîne

Les onduleurs de chaîne forment le type d’onduleur photovoltaïque le plus courant. Dans une telle configuration, les panneaux solaires sont connectés entre eux en série et reliés par une chaîne, d’où le nom des onduleurs de chaîne (aussi appelés onduleurs centraux ou onduleurs string inverter, en anglais).

 

Les onduleurs de chaîne sont à choisir lorsque vos panneaux solaires ne sont pas posés sur plus de deux pans de toitures différents en sachant que ce type d’onduleur solaire est assez bon marché. Autre avantage, et non des moindres, le risque de dysfonctionnement de l’onduleur est relativement faible et sa réparation est plus aisée que celle d’un micro-onduleur : elle se déroule au sol, sans intervention en toiture et en une seule et unique fois. Ce qui vous coûtera moins cher et sera plus sécuritaire. 

Néanmoins, avec cet onduleur central, une ombre, un plausible dysfonctionnement ou une perturbation (comme une feuille tombée) sur l’un ou plusieurs panneaux peut impacter l’ensemble de la production d’électricité. Heureusement, pour contrer cela, il existe des solutions d’optimisation de l’ombrage qui seront très efficaces comme les optimiseurs de panneaux solaires.

Enfin, il faut savoir que les onduleurs de chaîne sont adaptés pour les installations photovoltaïques d’une puissance de 3 à 100 kWc, et même au-delà.

Les micro-onduleurs

Les micro-onduleurs restent la solution dans le cas d’une orientation multiple ou d’ombrages temporaires.

Il est cependant bon de noter que ce type d’onduleur solaire fonctionne de manière différente. En effet, chaque panneau doit avoir son propre onduleur solaire. On installe donc des micro-onduleurs qui vont réaliser le même travail qu’un onduleur central, mais de manière individuelle. Pour cela, ils sont branchés en parallèle (et non en série, comme pour l’onduleur de chaîne).

Une chose est sûre, l’avantage est réel, car chaque panneau solaire est indépendant en matière de production d’électricité. Cela permet de compenser les pertes de production lorsque certains panneaux se retrouvent à l’ombre.

Quel onduleur choisir ?

Si vous vous posez la question de quel type d’onduleur choisir entre les onduleurs centraux et micro-onduleurs, en adéquation avec votre configuration, nous vous conseillons la lecture de notre guide complet sur le choix de l’onduleur. Et en cas de doute subsistant, Soleriel pourra vous l’ôter en réalisant une Visite Technique à votre domicile. 

II. Prix d’un onduleur pour panneau solaire : les éléments qui impactent le prix

Vous vous en doutez, le prix des onduleurs solaires varie en fonction de plusieurs critères.

Les différents types d’onduleurs précédemment présentés possèdent des caractéristiques techniques différentes, ce qui explique en partie la différence de coût que l’on peut constater entre ces systèmes photovoltaïques, à savoir :

  • un niveau de performance variable ;
  • une durée de vie différente ;
  • l’extension de sa garantie matérielle;
  • la possibilité ou non de suivre la production solaire.

Indépendamment de ces caractéristiques, d’autres éléments peuvent avoir un impact.

1. Onduleur monophasé ou triphasé

Si vous êtes un particulier, votre habitation sera bien souvent raccordée au réseau électrique avec une installation monophasée. En d’autres termes, le courant alternatif passe par une seule phase et tous les appareils électriques sont reliés à un circuit unique. Il vous faut donc un onduleur monophasé.

 

En revanche, certains foyers avec une installation électrique plus importante, ou des professionnels possèdent une installation triphasée, autrement dit, le bâtiment est alimenté par trois circuits électriques. Cette caractéristique permet d’obtenir une énergie constante, malgré l’alternance des courants (courant alternatif), et de disposer d’une plus grande puissance électrique. Dans ce cas, il faut évidemment un onduleur triphasé pour répartir la production d’électricité dans l’ensemble du bâtiment.

 

À noter que comme tous les équipements en triphasé, un onduleur triphasé coûte plus cher qu’un onduleur monophasé.

2. La puissance de l’onduleur solaire

À l’instar de nombreux biens, la puissance de l’onduleur a une incidence sur son prix, et par puissance, nous entendons la puissance maximale qu’il peut délivrer de façon constante pour assurer vos besoins (en kWh), ainsi que la puissance crête relative à l’installation photovoltaïque (en kWc).

3. La marque et le modèle de l’onduleur solaire

Nous ne vous apprenons rien, la marque de l’onduleur joue également sur son prix. Cela s’explique par des différences parfois notables, aussi bien d’un point de vue technologique que via les spécificités techniques propres à chaque modèle vendu.

 

Faut-il pour autant partir sur une marque low cost ? À vous d’en juger, mais nous ne le recommandons pas.

III. Les prix des onduleurs solaires

Maintenant que nous vous avons tout expliqué, vous comprenez pourquoi il nous est impossible de vous donner un prix précis. Pour autant, avec ces explications, vous saurez mieux vous repérer dans ce dédale technique.

 

Comme nous l’avons vu, les onduleurs de chaîne (onduleur string ou onduleur central) sont les plus courants. À vrai dire, il s’agit même de la première génération d’onduleur photovoltaïque. Côté prix, il faut compter 800 € à 1500 € pour un onduleur classique, entre 1200 € et 3500 € pour un onduleur hybride.

 

Quant aux micro-onduleurs, ils sont aujourd’hui installés par défaut. Leur prix varie autour des 100 € à 400 €. C’est donc moins cher, pensez-vous. Hélas, vous oubliez un point important : il s’agit du prix d’un seul micro-onduleur. Or, il en faut un par panneau solaire. Vous devez donc multiplier ce tarif par le nombre de modules solaires que comporte votre installation. Tout de suite, c’est moins sympathique !

 

Vous l’aurez compris, si la question du budget est importante, vous devez aussi choisir le type d’onduleur selon les caractéristiques de votre installation photovoltaïque (orientation unique ou plurielle, zone d’ombrage, environnement proche, etc.).

S’il est tentant d’opter pour la solution la moins coûteuse, sachez que la perte de production engendrée sera plus importante. En procédant ainsi, vous devrez avoir plus souvent recours au réseau électrique public, et de ce fait, vous réduirez votre capacité à faire des économies sur votre facture électrique, en plus d’altérer votre autonomie. Ce serait contre-productif, non ?

Pour pouvoir obtenir un onduleur dernière génération hybride sans avoir à se ruiner, Soleriel propose une offre de location solaire pour les particuliers. Elle permet de faire l’acquisition d’une installation solaire sur 10 à 20 ans, pour commencer à réduire ses factures d’électricité dès maintenant, mais sans subir l’investissement lié à l’installation. Vous souhaitez savoir si vous êtes éligible ? Découvrez-le en quelques clics via le simulateur solaire de soleriel

Le Guide Solaire par

Sommaire de l'article

Et chez vous, ça donne quoi ?
Découvrez le potentiel solaire de votre toiture.
Partagez cet article :
Partagez cet article :
Ces sujets peuvent aussi vous intéresser :
Et chez vous, ça donne quoi ?
Découvrez le potentiel solaire de votre toiture en y simulant une installation solaire.