Aller au contenu

Micro-onduleur ou onduleur central : comment choisir ?

Micro onduleur ou onduleur - Soleriel.fr

Ça y est ! Vous êtes convaincu par le solaire et souhaitez faire installer des panneaux solaires photovoltaïques sur votre toiture, mais le choix du matériel vous donne du fil à retordre ?

Rassurez-vous ! Lorsqu’on investit dans des panneaux solaires, il est normal d’avoir à cœur de choisir un matériel durable et adapté à la configuration de votre toiture. 

Et cela tombe bien car dans cet article, nous allons vous expliquer comment choisir entre un micro-onduleur ou un onduleur centralisé. Après sa lecture, on peut vous garantir que votre choix sera fait et qu’il vous sera possible de distinguer les belles promesses commerciales de certains installateurs d’un discours fiable techniquement. 

On y va ?

Sommaire de l'article

1. Micro-onduleur ou onduleur central : quelles différences ?

La toute première chose à savoir, c’est que sans onduleur, pas de production d’électricité possible ! En effet, ils sont considérés comme des éléments clés puisque les onduleurs permettent de transformer l’énergie produite par vos panneaux solaires en électricité consommable par les appareils électriques de nos maisons. En d’autres termes, convertir le courant continu en courant alternatif. Jusqu’ici, rien ne diffère un onduleur photovoltaïque d’un autre.  

Là où les choses deviennent se complexifient légèrement, c’est qu’
il existe plusieurs types d’onduleurs solaires et si chacun transforme le courant continu de votre installation solaire, ils ne s’organisent pas de la même façon pour y parvenir. Intéressons-nous aux deux types d’onduleurs qui nous intéressent aujourd’hui : l’onduleur central et le micro-onduleur

A. Fonctionnement d’un onduleur central (onduleur centralisé)

Pour remplir sa mission, ce boîtier électrique de taille moyenne contrôle et ajuste la moyenne de production d’une chaîne de plusieurs panneaux branchés en série. Cette “brochette” de panneaux, on appelle cela une “chaîne” dans le métier et c’est pourquoi cet onduleur est également souvent renommé “onduleur de chaîne” ou “onduleur string” dans la langue de Molière. Mais qu’importe, central, centralisé ou de chaîne, cela n’a pas d’importance : il s’agit bien de notre onduleur classique. Simple, efficace, ce type d’onduleur a fait ses preuves et ce n’est pas pour rien s’il est présenté comme valeur sûre par de nombreux installateurs. Il s’agit du type d’onduleur présentant la meilleure performance de production solaire dès les premiers rayons du jour

Mais revenons à nos panneaux ! Une installation solaire possède plusieurs chaînes de panneaux (souvent des lignes horizontales de 3, 4 ou 6 panneaux) qui rendent les panneaux interdépendants. Grâce à cette supervision en chaîne des panneaux, l’onduleur ajuste en quelques millisecondes la moyenne de production de chaque chaîne pour convertir instantanément le courant. Cela veut aussi dire qu’en cas de baisse de rendement ou de défaillance d’un panneau, la chaîne entière est impactée en voyant sa production diminuer et/ou voire se stopper complètement. C’est pourquoi, même s’il permet les meilleurs rendements en termes de technologie, il faudra d’assurer que l’installation solaire ne subit pas d’ombrage permanent ou répétitif (dû par exemple à une cheminée, un chien-assis ou l’arbre d’un voisin). Dans le cas contraire, il risquerait de voir souvent impacter l’intégralité d’une chaîne de panneaux, sa production… et donc votre rentabilité et vos économies !

Passons maintenant à son petit frère : le micro-onduleur.

B. Fonctionnement d’un micro-onduleur

Si l’on emploie couramment le terme “micro-onduleur” pour qualifier le type de matériel utilisé, il faudrait en réalité plutôt parler de micro-onduleurs au pluriel concernant votre installation photovoltaïque, car ils sont plusieurs pour la composer ! Et oui ! Ici réside une première différence entre onduleur et micro-onduleur. 

Un micro-onduleur prend la forme d’un micro boîtier de quelques centimètres. C’est sa taille qui a rendu possible l’impossible : placer un onduleur sous chaque panneau afin de les rendre complètement indépendants les uns des autres

Vous l’aurez compris, cette technologie permet à chaque panneau composant l’installation solaire de produire de façon autonome, sans ne jamais impacter une ligne ou une colonne de panneaux. Jamais ! 

Mais attention ! Si le micro-onduleur représente un atout sans précédent pour les installations solaires victimes de petits ombrages, cela n’est pas une solution complètement miraculeuse comme vous le ferez croire de nombreux escrocs du solaire. Car oui, ce qu’on oublie souvent de vous préciser, c’est que cette démultiplication de la supervision des panneaux à un prix : celui de la performance. 

En effet, le rendement global se retrouve légèrement impacté et, selon la référence comparée entre un micro-onduleur et un onduleur central, il est parfois possible de constater une réelle différence. Mais qu’à cela ne tienne : maintenant que vous le savez, vous pourrez statuer sur vos possibilités selon la présence d’ombrages, mais également comparer les rendements estimés pour chaque matériel. 

Allez, on récapitule maintenant toutes ces informations de manière plus synthétique !

2. Micro-onduleur ou onduleur central : avantages et inconvénients

Chez Soleriel, on aime vous simplifier la vie et être transparents. C’est pourquoi nous avons fait le choix de lister les avantages et inconvénients de chaque technologie à la fois sous forme de liste enrichie et d’un tableau comparatif. On pense qu’il n’y a que de cette façon que vous obtiendrez une vue d’ensemble des solutions les plus adaptées pour votre situation, et ainsi personne ne pourra plus vous convaincre de l’inverse. 

A. Onduleur central : avantages et inconvénients

Avantages : 

  • Moins coûteux pour une excellente performance de production
 
  • Réparation simplifiée et moins onéreuse (1 seule intervention au sol pour un changement de pièce ou d’onduleur en cas de problème, peu importe sa nature)
 

Inconvénients : 

  • Chaînes de panneaux dépendantes (si l’un des panneaux cesse de fonctionner, les autres se stopperont également). 
 
  • Possible panne à prévoir dans une moyenne de 10 ans 
 

B. Micro onduleur : avantages et inconvénients

Les avantages : 

  • Solution de gestion de l’ombrage optimale
  • Permet de faire ajouter d’autres panneaux solaires plus tard
  • Avantageux pour les petites installations (3 kWc) où un onduleur central serait plus cher pour la gestion d’une seule chaîne
 

Inconvénients : 

  • Installation souvent plus onéreuse (dès que l’on passe à plus de 10 ou 12 panneaux solaires et que l’on souhaite des micro onduleurs garantis 25 ans)
  • Réparations plus complexes en cas de panne (multiples démontages de panneaux solaires et intervention en toiture)
  • Multiplication du matériel et donc des cas de défaillance techniques
 

Micro onduleur VS onduleur central : tableau comparatif

Type d'onduleur Onduleur central (de chaîne) Micro-onduleurs
Quantité nécessaire 1 seul onduleur Autant d'onduleurs que de panneaux
Encombrement Généralement 1m² sur le pan d'un de vos murs (garage, cellier, abri, extérieur...) Aucun (mini dispositifs disposés sous les panneaux solaires)
Rendement sans ombrage +++ ++
Rendement en cas d'ombrage ++ +++
Coût à l'installation de ++ à +++
(selon la référence choisie et ses possibilités)
de ++ à +++
(dépend du nombre de panneaux solaires)
Compatible avec du stockage Oui Oui
Compatible "Off grid" (hors réseau électrique public) Oui - Selon le modèle choisi Oui - Selon le modèle choisi
Durabilité +++ ++
Coût en cas de réparation ++

1 seule intervention au sol - parfois juste un changement de pièce et pas de l'onduleur complet
+++

plusieurs interventions souvent nécessaires (car plus d'onduleurs) et nécessite le démontage de panneaux solaires lors de l'intervention en toiture


Conclusion

Félicitations ! Vous faites maintenant partie de ces chanceux qui sauront faire la différence entre un onduleur centralisé et des micro-onduleurs ! Il apparaît sans doute plus aisé pour vous déterminer les matériel le plus adapté pour la configuration de votre future installation solaire. 

Si ce n’est pas le cas, rassurez-vous ! Nous sommes là pour vous accompagner dans votre projet d’installation de panneaux solaires en amont, dès sa réflexion, et notre petit watt nous dit que vous auriez tort de vous en priver ! 

Le Guide Solaire par

Sommaire de l'article

Et chez vous, ça donne quoi ?
Découvrez le potentiel solaire de votre toiture.
Partagez cet article :
Partagez cet article :
Ces sujets peuvent aussi vous intéresser :
Et chez vous, ça donne quoi ?
Découvrez le potentiel solaire de votre toiture en y simulant une installation solaire.