Aller au contenu

Prix d’installation de panneaux solaires en 2024 : la liste des (vrais) prix !

Installateur de panneaux solaires - Soleriel

C’est décidé ! Vous souhaitez produire votre propre énergie solaire pour réduire vos factures tout en prenant part à la transition énergétique. Mais bien mal avisé celui qui profitera de la “tendance solaire” pour vous proposer un devis douteux. 

Dans cet article, nous allons faire en sorte de vous donner toutes les informations dont vous aurez besoin pour définir le juste prix de votre installation solaire. Et cela, de façon personnalisée en abordant la question par puissance, surface, qualité et niveau de service.  

On y va ?

Sommaire de l'article

1. Prix d’une installation de panneaux solaires en 2024

Avant toute chose, il est important de noter que chaque puissance d’installation se voit offrir une multitude de structures différentes. En effet, il est possible d’accueillir des panneaux solaires sur de petites surfaces (consoles au sol, balcons, appentis,…) comme sur de grandes surfaces (toitures, abris solaires, pergolas, carports…). Attention donc à comparer à périmètre équivalent les différentes offres que vous aurez l’occasion d’analyser en faisant la distinction entre le prix de l’installation solaire et le support sur lequel celle-ci serait disposée. 

Tableau comparatif – Prix d’une installation solaire en 2024 selon prix, surface et puissance

Configurations classiques des installations solaires en France en 2024 Type de pose des panneaux solaires
Puissance (kWc) Nombre moyen de panneaux Surface moy. nécessaire Surimposition Intégré au bâti (IAB)
3 kWc 6 à 10 panneaux 11 à 16 m² de 7 000 € à 14 000 € de 10 000 € à 16 000 €
6 kWc 14 à 18 panneaux 26 à 32 m² de 12 000 € à 19 000 € de 15 000 € à 21 000 €
9 kWc 20 à 26 panneaux 38 à 45 m² de 15 000 € à 21 000 € de 17 000 € à 26 000 €

 

Enfin, si parler prix est très important, la notion de rentabilité l’est tout autant. Ainsi aimeriez-vous certainement avoir une idée du potentiel solaire de votre toiture ? 

Pour se faire, rien de plus simple ! Il vous suffit de géolocaliser votre maison directement sur ce simulateur en ligne pour obtenir une estimation du nombre de panneaux que peut accueillir votre toiture, de ses rendements solaires, des économies générés sur 25 ans … et même de son prix ! 

1. Prix d’une installation photovoltaïque

A. Prix d’une installation de panneaux solaires de 3 kWc

En comparant les prix en ligne, vous observerez très rapidement que cette “petite puissance” est un peu “l’entrée de gamme” des installations solaires résidentielles, et donc, l’offre préférée de nombreux éco-délinquants. En effet, certains auront perçu ici l’opportunité d’acheter auprès de revendeurs en ligne des “kits de panneaux solaires low cost” afin de vous les proposer ensuite à l’installation moyennant une marge importante sur la prestation d’installation. Inutile de vous parler du rapport/qualité/prix dans ce cas, si l’on peut encore parler de qualité.  

Alors même si ces offres d’appel sont très séduisantes, il vous faudra retenir qu’une installation durable et performante de 3 kWc verra plutôt son prix osciller entre 7 000 et 14 000€. À ce prix, vous accéderez évidemment à la garantie d’une pose dans les règles de l’art permettant le maintien des garanties matérielles, d’un accompagnement administratif complet ainsi que la présence d’un installateur avec un SAV fiable qui ne risquera pas de mettre la clé sous la porte au moindre contrôle. 

💡À noter :  Une installation solaire de 3 kWc installée par un installateur RGE (reconnu garant de l’environnement) vous permettra de bénéficier d’aides financières réservées à l’installation de panneaux solaires comme une TVA réduite à 10% ainsi que d’exonérations spéciales sur vos revenus. Et si vous décidez de faire installer des panneaux solaires photovoltaïques sur votre toiture pour opter en faveur de l’autoconsommation avec revente du surplus, vous pourrez également bénéficier de la prime à l’autoconsommation

B. Prix d’une installation de panneaux solaires de 6 kWc

Si vous pensiez juste multiplier par deux le prix d’une installation de 3kWc, arrêtez tout de suite ! Et oui, car passant le seuil des 3 kWc, le matériel change également. Pour vous donner un exemple concret, un installateur solaire sérieux vous proposera sans doute une configuration solaire optimisée tant économiquement que techniquement en optant prioritairement pour un onduleur centralisé plutôt que pour des micro-onduleurs (qui eux, sont très intéressants pour une installation de plus petite puissance). Surtout si vous n’avez pas d’ombrage !

Multiplier le coût d’une installation par deux est également illogique lorsque l’on sait que certains coûts fixes ne changeront pas comme celui du coût d’échafaudage, du nombre de km à parcourir par l’équipe de techniciens ou encore certains coûts administratifs. 

Ceci étant dit, un prix correct et fiable pour une installation de panneaux solaires de 6kWc se situera entre 12 000 et 19 000 € avec un onduleur centralisé ou entre 14 000 et 20 000 € avec des micro-onduleurs. Si vous souhaitez d’ailleurs connaître la différence entre ces deux technologies, nous vous invitons à lire notre article “Onduleur VS micro-onduleurs : avantages et inconvénients” pour définir lequel est le plus adapté à votre situation. 

Ici aussi, la solution pour obtenir un coût adapté à votre situation (localisation, inclinaison, surface disponible en toiture) est de simuler directement vos panneaux solaires en ligne via un simulateur photovoltaïque. C’est simple, rapide et gratuit et fini les hypothèses approximatives de prix ! 

C. Prix d’une installation de panneaux solaires de 9 kWc

Pour cette puissance, on appliquera la même logique pour la puissance de 6 kWc. À un détail près tout de même : qui dit plus de modules ou cellules photovoltaïques, dit forcément un coût de matériel plus important. Comptez entre 15 000 € et 19 000€ pour une installation solaire de 9 kWc réellement qualitative et performante. 

Cependant, cela n’est pas forcément une mauvaise nouvelle pour une installation photovoltaïque de 9 kWc car considérée comme la puissance la plus rentable en 2024 grâce à l’effet de seuil photovoltaïque. Et oui ! De fait, plus ou vous avez de panneaux solaires, plus vous produisez d’électricité solaire en même temps. Vous n’y croyez pas ? C’est pourtant mathématique : simulez cette puissance sur votre installation et vous verrez ! 

Cette puissance majorée augmentera vos économies (car chaque kWh autoconsommé est gratuit contrairement à un kWh fourni par votre fournisseur d’électricité) et/ou également vos revenus grâce à la vente de votre électricité solaire à EDF OA (Obligation d’Achat). Une aide non négligeable qui vous permettra de rentabiliser plus rapidement ces quelques panneaux supplémentaires. 

D’ailleurs, pour diminuer votre investissement financier en faisant l’acquisition d’une installation solaire, il est temps de vous parler
des aides financières auxquelles vous pourrez prétendre !

 

3. Les aides à l’installation de panneaux solaires

Même si les prix des panneaux solaires sont plus accessibles qu’il y a quelques années, une installation solaire représente un investissement pour de nombreux foyers français. Cela peu importe le nombre de panneaux solaires la composant ou le type de panneau solaire choisi (panneaux polycristallins ou monocristallins). 

Mais aux grands maux les grands remèdes ! Pour contourner la crise énergétique et la montée des prix de l’électricité, l’Etat français soutient financièrement les futurs acquéreurs d’une installation solaire à la condition de faire appel à un professionnel de l’installation de panneaux solaires certifié RGE (reconnu garant de l’environnement).

Si cette condition est cochée, deux dispositifs à obtention automatique s’offrent à vous : 

  • L’Obligation d’achat : soit la vente de votre électricité à un tarif fixe et réglementé pendant 20 ans à EDF OA (Obligation d’Achat). Qu’il s’agisse de la totalité de votre électricité ou simplement de votre surplus d’électricité solaire non utilisé, vous générerez des bénéfices annuels qui vous permettront de compenser vos factures d’électricité et/ou de rentabiliser bien plus vite votre installation solaire.

  • La prime à l’autoconsommation : soit une aide financière attribuée par l’état pour toutes les installations en autoconsommation jusqu’à 100 kWc. Son versement automatique s’effectue à l’issue de votre première année de production lors votre première facturation à EDF OA. Pour en savoir plus sur cette aide, son fonctionnement et ses montants, nous vous avons rédigé un guide complet sur la prime à l’autoconsommation.


Si ces deux aides sont les plus couramment obtenues et connues, il existe d’autres subventions pour vous aider à faire installer des panneaux solaires en toiture de votre domicile ou sur votre résidence secondaire. 

Pour faire la part des choses entre les conditions d’éligibilité et éviter les arnaques, nous vous conseillons la lecture de notre “GUIDE SOLAIRE : Aides officielles et arnaques en 2023” qui liste et décrypte chaque aide en détail.   

Conclusion  

Nous espérons que cet article vous aura apporté les réponses dont vous aviez besoin, mais également quelques astuces ou pistes supplémentaires pour avancer sereinement vers la meilleures des configurations solaires pour votre toiture. 

Vous avez d’autres questions ?
Contactez-nous, on vous répond !

Le Guide Solaire par

Sommaire de l'article

Et chez vous, ça donne quoi ?
Découvrez le potentiel solaire de votre toiture.
Partagez cet article :
Partagez cet article :
Ces sujets peuvent aussi vous intéresser :
Et chez vous, ça donne quoi ?
Découvrez le potentiel solaire de votre toiture en y simulant une installation solaire.