Aller au contenu

09 80 80 40 57

S’éclairer au solaire : tout savoir sur l’éclairage vert !

Article - S’éclairer au solaire : tout savoir sur l’éclairage vert ! - Soleriel.fr

Saviez-vous que l’éclairage représente entre 10 et 15 % de la facture d’électricité ?

 

On pense rarement à l’éclairage lorsque l’on fait la chasse aux principaux postes de dépense énergétique de notre maison. Et pourtant, il est loin d’être anecdotique. D’autant plus qu’il existe de nombreux éco-gestes qui peuvent vous permettre de réduire vos dépenses, comme remplacer vos ampoules par des LED.

 

Vous pouvez aussi opter pour une source d’énergie plus verte et vous tourner vers l’éclairage solaire. Concrètement, il s’agit de lampes ou dispositifs lumineux qui ne consomment pas d’électricité mais sont alimentés par des cellules photovoltaïques. Mais on parle aussi d’éclairage solaire pour les luminaires alimentés par l’électricité produite par des panneaux photovoltaïques….

 

Pour y voir plus clair et vous tourner vers l’éclairage solaire qui répond le mieux à vos besoins, on fait le point sur les différentes options qui s’offrent à vous dans cet article !

Sommaire de l'article

I. L’éclairage solaire : qu’est-ce que c’est et comment ça fonctionne ?

Lorsque l’on parle d’éclairage solaire, ou de lampe solaire, on fait référence à des dispositifs lumineux autonomes, qui n’ont pas besoin d’électricité (et donc d’être branchés) pour fonctionner. Concrètement, cela fonctionne un peu comme une mini installation solaire. Les luminaires sont équipés de cellules photovoltaïques qui vont capter les rayons du soleil et les transformer en électricité.

 

Le hic, c’est que nous avons généralement besoin d’éclairage en soirée, et non en pleine journée. Or la nuit, il est nettement plus difficile de capter l’énergie solaire.

 

Pour contourner ce paradoxe, l’éclairage solaire s’appuie sur un système de batterie. La journée, la lampe solaire va donc produire et stocker de l’énergie dans de petites batteries. Et une fois la nuit tombée, cette énergie accumulée sera disponible pour éclairer votre jardin, une véranda, ou même l’intérieur de votre maison.

 

Gardez néanmoins à l’esprit que la puissance de l’éclairage de votre lampe solaire dépendra des conditions d’ensoleillement du lieu où vous vivez. Une lampe photovoltaïque continuera donc de fonctionner même si les rayons du soleil sont faibles (ou que le temps est nuageux, par exemple). Mais la lumière obtenue ne sera pas aussi vive.

💡Pas besoin d’acheter vos panneaux solaires : louez-les. Plus de sérénité et moins cher.

II. Quels sont les différents types d’éclairages solaires ?

Il y a encore quelques années, l’éclairage solaire se limitait aux lampes de jardin. Mais aujourd’hui, l’offre est beaucoup plus variée, ce qui vous permet d’opter pour une énergie verte quels que soient vos besoins. Vous pourrez ainsi adapter l’éclairage photovoltaïque à différents lieux de vie et différents usages.

 

Vous aurez par exemple le choix, en extérieur, entre :

  • Le lampadaire solaire : très utile pour éclairer une terrasse en diffusant une lumière d’ambiance circulaire ;
  • Le spot solaire : à installer plutôt au pied d’un arbre ou dans des massifs de fleurs pour éclairer son jardin en soirée ;
  • L’applique photovoltaïque, qui se fixe au mur pour éclairer votre porte d’entrée ou votre garage ;
  • La borne de balisage, qui se pose typiquement sur les bordures de votre aller et qui guidera vos invités lorsqu’ils viennent vous rendre visite la nuit ;
  • La lampe solaire de jardin (qui peut être à allumage automatique, s’activant uniquement une fois la nuit tombée, ou à détecteur de moment, qui se déclenche lorsqu’une personne La lampe décorative solaire, qui peut se présenter sous la forme d’une lanterne, d’un globe ou même d’un pot de fleurs.

III. L’éclairage solaire se limite-t-il à l’extérieur ?

A ce stade de votre lecture, vous vous demandez certainement s’il est uniquement possible d’utiliser un éclairage solaire pour son jardin ou une terrasse. La bonne nouvelle est que pas du tout ! Vous pouvez en effet utiliser des luminaires photovoltaïques, même à l’intérieur de votre maison.

 

La première solution est toute simple (enfin presque). Il suffit en effet d’alimenter vos appareils électriques (y compris vos luminaires) avec une énergie solaire produite par des panneaux photovoltaïques installés sur votre toit ou au sol. On parle alors toujours d’éclairage solaire, même si cette option n’est pas autonome, comme la première.

 

Mais il est aussi possible de brancher une lampe solaire à l’intérieur. C’est par exemple le cas si vous possédez une véranda. La luminosité offerte par cet espace vous permettra d’utiliser une guirlande solaire ou de petites lampes décoratives une fois la nuit tombée. Vous n’aurez ainsi pas à installer des prises de courant ou prévoir des câbles électriques.

IV. Comment s’installent et s’entretiennent les lampes solaires ?

Si les éclairages solaires séduisent autant les consommateurs, c’est aussi parce qu’elles sont très simples à installer. Le plus souvent, la seule chose que vous aurez besoin de faire est de disposer votre lampe solaire dans un endroit bien ensoleillé.

 

Selon le dispositif que vous avez choisi, il vous suffira de suivre les indications données par le fabricant. Une balise aura par exemple uniquement besoin d’être fichée dans le sol, un pavé solaire encadré le long d’une allée ou d’une piscine, un spot photovoltaïque fixé sur le mur…

 

Côté entretien, il est lui aussi assez basique. Assurez-vous que votre lampe solaire, qui va dans la grande majorité des cas passer une bonne partie de son temps en extérieur, soit bien étanche et résiste à la pluie. Il est aussi recommandé de la nettoyer régulièrement afin qu’elle capte au mieux les rayons UV et conserve donc le plus longtemps possible ses performances.

 

En général, c’est la batterie de l’éclairage solaire qui aura tendance à faire des siennes. Assurez-vous que sa puissance soit toujours optimale et privilégiez les fabricants qui vous proposent facilement de changer de batterie sans avoir à racheter toute la lampe.

V. Les avantages et inconvénients de l’éclairage solaire

Vous l’aurez compris, le principal avantage de l’éclairage solaire est de pouvoir réduire ses factures d’électricité en utilisant des dispositifs parfaitement autonomes et qui n’ont pas besoin d’être alimentés en électricité.

 

C’est aussi un bon moyen d’utiliser une énergie renouvelable. Et pour l’éclairage en extérieur, vous supprimez la contrainte de devoir brancher vos lampes ou bornes luminaires à une prise électrique.

 

Facile à installer et à entretenir, les lampes solaires sont de plus en plus performantes. Selon le modèle que vous allez choisir (et sa batterie), vous pourrez en effet compter sur plusieurs heures d’autonomie. Et surtout laisser votre éclairage solaire dehors même dans des conditions météorologiques peu favorables (neige, vent, pluie)

 

Par contre, si vous voulez vous éclairer au solaire en intérieur, il faudra passer à l’installation de panneaux solaires. Ce sont eux qui prendront le relais des capteurs d’une lampe photovoltaïque classique et alimentent votre éclairage en électricité.

 

Gardez également bien en tête que même dehors, une lampe solaire ne sera réellement efficace que si les conditions d’ensoleillement lui sont propices. En hiver ou si le temps est très nuageux, l’intensité de votre éclairage risque d’être relativement faible. Privilégiez donc cette option pour un éclairage d’ambiance.

VI. Combien coûtent les éclairages solaires ?

Le prix des lampes solaires dépend du dispositif que vous allez choisir, du fabricant et des matériaux utilisés. Comptez en moyenne 10 à 40 euros pour un simple spot de jardin, et entre 30 et 90 euros pour un lampadaire solaire.

Partagez cet article :
Ces sujets peuvent aussi vous intéresser :
Et chez vous, ça donne quoi ?
Découvrez le potentiel solaire de votre toiture en y simulant une installation solaire.
Article - Comment calculer l'autoconsommation solaire ? - Soleriel.fr
Comment calculer l’autoconsommation solaire ?

Savez-vous comment l’autoconsommation solaire peut réduire vos factures d’électricité et augmenter votre autonomie énergétique ? Cet article explique le calcul de l’autoconsommation, le choix des panneaux solaires, et les avantages économiques et environnementaux de produire votre propre énergie solaire.

📄 LIRE L'ARTICLE ➜